White_menu_arrow

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour continuer.

Oscar Garcia (MX) / Construction d'un signal

Événement à Québec (Canada)

(english follows)

Oscar M. García est un artiste conceptuel mexicain qui aborde divers phénomènes sociaux comme la migration politique, le trafic de drogue, la mémoire collective quotidienne, l’oubli et l’indifférence. Son projet, Construction d’un signal, vise à engendrer une séquence d’études visuelles sur la fumée – manifestation éphémère d’une circonstance, qui se dissipe et tombe dans l’oubli. En employant l’approche des illustrations scientifiques, l’artiste entame une réflexion sur les systèmes de communication de masse qui, tout en étant une occurrence naturelle et sociale de grande importance, sont symboliquement représentés par l’image de cet élément évanescent, dont la nature fait référence à la notion plus générale de transformation de la matière. 

Oscar M. García soulève l’idée que les œuvres présentées peuvent fonctionner comme une métaphore comparative à l’éruption du Popocatepetl (volcan mexicain, situé près de la capitale), à la violence au Mexique et dans le monde entier, mais aussi, à la transformation apparente de l’église, et les catastrophes pétrolières. Avec Construction d’un signal, l’artiste propose de remettre en cause l’étude de ces phénomènes, de « geler » le signal dans un geste mnémonique, tout en soulignant sa constitution dynamique et l’importance de sa structure évolutive. García cherche à déceler le moment exact quand la mémoire cède sa place à l’indifférence, figeant les phénomènes et effaçant les traces de leur dynamisme. L’exposition entière est conçue à l’image de la fumée – de la matière visuelle et sonore qui s’inscrit dans l’atmosphère tout en s’évaporant, comme une ligne dans l’eau. 

La résidence in situ d’Oscar M. García est possible grâce à la collaboration de longue date entre le CALQ (QC) et FONCA (MX).

Oscar M. García est né au Mexique en 1970. Il a étudié les arts à l’Université Autonome du Sinaloa et a obtenu un diplôme en arts visuels de l’Université Autonome du Mexique. Il a fait partie des ateliers donnés par des artistes comme Rafael Ortega, Miguel Calderon, entre autres. Il a été honoré par de multiples prix et distinctions, dont le prix national OMNILIFE (l’événement Johnny Walker dans le Musée d’art moderne de la ville de Mexico) et le prix d’État Antonio Lopez Saenz (la biennale plastique du Sinaloa), la bourse pour jeunes artistes du Fonds National pour la culture et les arts du Mexique (FONCA), la subvention de résidence par l’École d’art Mason Gross à l’Université Rutgers, New Jersey (É.-U.). Son travail a été présenté lors de plusieurs expositions, biennales et événements à New York (É.-U.), Brasilia (BR), San Juan (Puerto Rico), Taiwan (Chine), Paris (FR), entre autres. 
Exposition du 30/09 au 13/10/2013 Ouverture de résidence le jeudi 3 octobre à 17h


******************************************
******************************************


Oscar M. García is a conceptual Mexican artist who broaches diverse social phenomena such as political migration, drug traffic, every-day collective memory, oblivion and indifference. His project, Construction of a signal, aims to beget a sequence of visual studies on smoke – ephemeral manifestation of a circumstance, that dissipates and falls into oblivion. By using the approach of scientific illustrations, the artist initiates a reflexion on the systems of mass communication that, while being a natural and social occurrence of big importance, are symbolically represented by the image of this evanescent element, whose nature refers to the more general notion of transformation of matter.

Oscar M. García brings up the idea that the shown works of art can function as a comparative metaphor to the eruption of Popocatepetl (Mexican volcano, located near the capital), to the violence in Mexico and all over the world, but also, to the apparent transformation of the church, and to oil spill disasters. With Construction of a signal, the artist suggests to reconsider the study of these phenomena, to « freeze » the signal in a mnemonic gesture, while underlining its dynamic constitution and the importance of its evolutive structure. García seeks to detect the exact moment when memory gives way to indifference, solidifying the phenomena and erasing the traces of their dynamism. The entire exhibition is conceived over the image of smoke – visual and sound matter that infiltrates the atmosphere while evaporating, as a line in the water. 

Oscar M. García’s site-specific residency is possible thanks to the long-date collaboration between CALQ (QC) and FONCA (MX).

Oscar M. García was born in Mexico in 1970. He studied arts at the Autonomous University of Sinaloa and graduated in visual arts from the Autonomous University of Mexico. He participated in workshops animated by artists like Rafael Ortega, and Miguel Calderon, among others. He was honored by multiple prizes and distinctions, such as the national prize OMNILIFE (Johnny Walker event in the Museum of Modern Art in Mexico City) and the state prize Antonio Lopez Saenz (Sinaloa Biennale), the grant for young artists from the National Funds for culture and arts of Mexico (FONCA), the residency grant from the School of Art Mason Gross at Rutgers University, New Jersey (USA). His work was presented during a number of exhibitions, biennales and events in New York (USA), Brasilia (BR), San Juan (Puerto Rico), Taiwan (China), Paris (FR), among others. 
Exhibition from 30/09 to 13/10/2013 Residency opening on Thursday October 3rd at 5pm