White_menu_arrow

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour continuer.

Maude P. Hénaire - Résidence de recherche

Résidence à Québec (Canada)

(english follows)

Maude P. Hénaire est une historienne de l’art, chercheuse et auteure qui s’intéresse aux pratiques artistiques usant des stratégies d’infiltration, de détournement et d’immersion. La résidence de recherche dans le centre de documentation de la chambre blanche, du 9 septembre au 27 octobre 2013, fut l’occasion d’effectuer un travail approfondi abordant la mémoire collective, et l’approche sélective. De l’histoire politique et sociale internationale, en passant par l’histoire des mouvements d’opposition, et l’élaboration d’une histoire identitaire à travers les réseaux sociaux, Hénaire s’attaque à la face cachée de cette problématique – la peur de l’oubli, qui se cristallise dans l’accumulation excessive d’archives et de bases de données. Ces « symboles autoritaires » déterminent donc, non seulement le contenu de la mémoire collective, mais aussi, les « rebuts » de l’histoire rejetés ou censurés. C’est dans cette problématique que certaines actions artistiques de groupes engagés russes (Voïna, Pussy Riot) travaillent. Pour sa résidence de recherche, Maude P. Hénaire s’est attardée à explorer ces actions directes et interventions furtives qui, par leur approche contextuelle, politique, sociale et esthétique, ont un effet d’éveil dérangeant, tout en étant réduites au silence, par l’« establishment ». Elle se questionne aussi au sujet du rôle interventionniste de l’artiste, ou son anonymat afin d’éviter la répression institutionnelle. Comment réagit la collectivité devant des pratiques qui résistent à l’aliénation du quotidien? Est-ce que pour réussir à s’approprier l’espace public il faut agir en collectivité?

Maude P. Hénaire vit et travaille à Montréal. Elle est diplômée de l’UQAM en histoire de l’art. Ses écrits ont été publiés dans Complot 9 : Gravité/Graviter. Elle a été commissaire de l’exposition Peinture extrême – Cadrer le tout à la Galerie Trois Points (MTL) en été 2013. Actuellement, elle est adjointe à la direction à la Galerie Trois Points à Montréal.

********************************************************************************

********************************************************************************

Maude P. Hénaire is an art historian, researcher and author interested in art practices employing strategies of infiltration, diversion, and immersion. The research residency in LA CHAMBRE BLANCHE’s documentation centre, from September 9th to October 27th 2013, was an occasion to conduct a detailed work tackling the idea of collective memory, and its selective approach. From political and social international history, through the history of opposition  movements, to the begetting of an individual history by the means of social media, Hénaire plunges into the hidden face of the issue – the fear of oblivion, that crystallizes into the excessive accumulation of archives and data bases. These « authority symbols » determine, not only the contents of collective memory, but also the « rejects » of history that are vetoed or censured. It is within this problematic that certain artistic actions from involved Russian groups work (Voïna, Pussy Riot). For her research residency, Maude P. Hénaire tended towards exploring the direct actions and the furtive interventions that, by their contextual, political, social, and aesthetic approach, generate a disturbing awakening, while being reduced to silence by the « establishment ». Also, the author raises the question of the intervention role of the artist, or even his/her choice of anonymity in order to avoid the institutional crush. How does collectivity react to these practices that resist every-day life alienation ?  In order to seize public space, should one act collectively ?

Maude P. Hénaire lives and works in Montreal. She detains a bachelor degree in History of art from UQAM. Her written work was published in Complot 9 : Gravité/Graviter. She was the curator of the exhibitionPeinture extrême – Cadrer le tout at Trois Points gallery (MTL) in summer 2013. Currently, she is assistant director at Trois Points gallery in Montreal.