White_menu_arrow

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour continuer.

Ouverture de la résidence d'Esther Roca Vila (Catalogne)

Événement à Québec (Canada)

LA CHAMBRE BLANCHE reçoit avec plaisir l’artiste catalane Esther Roca Vila, pour une résidence in situ du 12 septembre au 6 novembre. Cette présence s’inscrit dans le cadre de l’échange avec le centre Bòlit de Girone en Catalogne. L’ouverture aura lieu le 29 septembre, en formule 5@7.  

 
Encore une fois, la liberté que procure la résidence in situ opère sa magie sur l’artiste. Esther Roca Vila est peut-être arrivée avec en tête une idée précise du travail qu’elle voulait présenter, mais elle avoue que depuis, cette idée a éclaté. À la base, elle entendait travailler avec deux autres personnes, un homme et une femme, dans son installation de vidéos poétiques. Elle envisage maintenant de faire place aux rencontres multiples. 

 
Roca Vila part de la prémisse que nous partageons tous les mêmes mots, comme récits de nos réalités respectives. Elle entrevoit les lettres des différents alphabets comme des molécules qui construisent l’ADN de tous les humains. Son approche poétique cherche les mots qui s’inscrivent en nous, les mots de nos expériences personnelles, des évènements qui nous ont fait ce que nous sommes. De ces mots, elle entend construire des poèmes qu’elle projettera sur diverses surfaces; la peau, les murs de la galerie et ceux de la ville. 
De son propre aveu, Esther Roca Vila en est encore à esquisser les contours de l’œuvre qu’elle présentera. C’est donc au déploiement progressif de sa réflexion qu’elle nous invite, une rencontre très intime avec l’artiste par le biais de tous ses questionnements. 

 
Esther Roca Vila est née à Sant Jaume de Llierca, Catalogne. Elle vit et travaille dans sa maison natale. Elle s’est récemment mérité le prix MAC de l’innovation radiophonique avec Aire un programme de radio expérimentale basée sur la poésie. Elle expose ses œuvres picturales une fois par an, depuis 2007. Elle conçoit des évènements culturels et sociaux.