White_menu_arrow

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour continuer.

Discussion : 1er long métrage

Événement à Montréal

Thumb_sq100_groupe

Mardi 28 février, 18 h - 21 h

Invités: Charles-André Coderre et Yann-Manuel Hernandez, coréalisateurs (Déserts), Olivier Godin, réalisateur (Les arts de la parole), Alexandre Auger, scénariste (Prank), Richard Angers, réalisateur (Le pacte des Anges)

Animateur : Bachir Bensaddek

Entrée libre sur inscription

De nombreux réalisateurs sont passés par l’expérience du court métrage avant de faire un long. Réaliser un premier long métrage correspond à de véritables enjeux stratégiques, artistiques et humains difficiles à anticiper. Quels sont les grands défis à relever lors de cette transition qui parfois requiert plusieurs années et souvent doit être réalisé avec un budget limité. Venez rencontrer les réalisateurs Richard Angers, Olivier Godin et Charles-André Coderre et Yann-Manuel Hernandez, ainsi que le scénariste Alexandre Auger. Ils témoigneront de leurs visions et expériences personnelles d’une étape qui s’avère cruciale dans une carrière. Vous partagerez sur l'écriture du scénario, l'expérience sur le plateau, la préparation de la production et la diffusion de leur oeuvre. Un précieux moment d'échange pour tout cinéastes ou cinéphiles qui souhaitent connaitre l’envers du décor.

Pour réserver votre place contactez-nous à [Masqué] ou au 514-845-7442

Biographies :

Charles-André Coderre :
Charles-André Coderre vit et travaille à Montréal. Il est détenteur d'une maîtrise de l'Université de Montréal portant sur le cinéma expérimental contemporain et collabore à la revue de cinéma 24images. Dévoué aux techniques de cinéma analogique, il est membre du collectif montréalais Double Négatif. Charles-André fait également partie du projet audiovisuel Jerusalem In My Heart (Constellation Records) aux côtés de Radwan Ghazi Moumneh. Il vient de terminer son premier long-métrage, Déserts, une co-réalisation avec Yann-Manuel Hernandez.

Yann-Manuel Hernandez : 
Établi à Montréal, il réfléchit à travers ses projets à notre rapport aux émotions et à notre engagement dans le monde. Engagé dans le court métrage et le vidéoclip, il a reçu dans les dernières années deux prix pour la meilleure direction photo du Canadian Society of Cinematographers et de Kodak. Il a poursuivis aussi une thèse sur la question de la fragilité dans le cinéma de Philippe Grandrieux. En 2016, il finalise son premier long métrage, Déserts.

Olivier Godin :
Olivier Godin étudiait le cinéma à l’Université Concordia. Maintenant, on lui accorde occasionnellement des prix et des bourses. En 2014, une première rétrospective de son travail est présentée à la Cinémathèque québécoise. Longtemps, il a travaillé à la légendaire Boîte Noire où il opérait un trafic bienheureux des meilleurs films du monde. Son désir de cinéma l’a mené à produire, en quelques années à peine, trois longs métrages et de nombreux courts, qui sont choses égales en poésie et où, malgré le budget, et une grande douceur, on retrouve des armes blanches, quelques fusils, et des cuivres pacifiants. Les fleurs, cependant, y sont plus nombreuses encore. Les arts de la parole, son dernier long métrage, prendra l'affiche à Montréal au printemps.

Richard Angers :
Richard Angers collabore à de nombreuses productions de fiction et de documentaires à titre de scénariste, réalisateur, monteur et compositeur avant de réaliser son premier long métrage de fiction. Après quelques courts métrages, il réalise des séries jeunesse et écrit deux séries documentaires. Il signe ensuite les documentaires Snowbird, non merci! et Les accros de l’Anachronisme, puis écrit et réalise la série documentaire Fou des oiseaux animée par Pierre Verville. Parallèlement à son travail de documentariste, il conçoit la série dramatique La Chambre no 13 dont il réalise deux épisodes et qui obtient dix nominations et trois Prix Gémeaux. Avec Le pacte des anges, il signe son premier long métrage de fiction.

Alexandre Auger :
Alexandre Auger a rédigé les courts métrages «Gaspé Copper» et «Pas la grosse Sophie» et coscénarisé les longs métrages «Yo», réalisé par Matias Meyer, et «Prank», réalisé par Vincent Biron. Il travaille actuellement sur différents projets de courts et de longs métrages, entre autres le film «Derrière le bruit des machines», une nouvelle collaboration avec le réalisateur Alexis Fortier Gauthier qui sera produite par la COOP vidéo de Montréal et distribuée par les Films Christal.